Accueil

Attention chers visiteurs,

si vous souhaitez faire un don à l'Association des Aveugles et Amblyopes d'Alsace et de Lorraine, vous pouvez bien sûr le faire en nous adressant un chèque, par mandat postal, ou par tout autre mode de paiement à votre convenance.

Mais sachez une chose, c'est que notre Association ne fait jamais de démarchage à domicile pour récolter des fonds. Si des personnes se présentent à votre domicile, avec une carte de visite, au nom de l'Association des Aveugles et Amblyopes d'Alsace et de Lorraine, et que ces individus vous demandent de faire un don, il est clair que cela est une démarche frauduleuse.

Cet acte frauduleux relève des tribunaux, si vous êtes victimes ou témoins de ce type d'agissements, nous vous recommandons au plus vite, de vous mettre en relation avec le bureau de police ou la gendarmerie proche de chez vous pour signaler les faits.

Merci pour cet acte citoyen, et surtout restez vigilants.


Calendrier 2016 de la Fédération des Aveugles de France : la citoyenneté n'a jamais été autant d'actualité !

Calendrier 2016 de la Fédération des Aveugles

Les calendriers se suivent mais ne se ressemblent pas !

Cette année, la Fédération des Aveugles de France donne « carte blanche » à 6 dessinateurs afin de sensibiliser le grand public avec humour sur les difficultés liées au handicap visuel.

Les dessinateurs Gros, Besse, Bouzard, Aurel, Colcanopa et Soulcié nous livrent avec humour et ironie des moments de vie des personnes handicapées visuelles.

A travers ces dessins, la Fédération des Aveugles de France vient donc rappeler son engagement militant et montrer que l'humour est de loin le meilleur moyen pour éveiller les consciences et faire évoluer les mentalités.

Vous trouverez plus d'informations sur le site de la Fédération des Aveugles de France : www.aveuglesdefrance.org

Sortie moto du 29 juin 2014

La sixième sortie moto organisée par l'association des aveugles d'Alsace et de Lorraine et le Hamster Club de Blaesheim s'est déroulée le dimanche 29 juin 2014. C'est sous un ciel menaçant que les cinquante-trois participants (vingt-six motards, dix-sept membres de l'Association des aveugles et dix accompagnateurs) se sont réunis ce matin-là sur la silencieuse place de la Bourse. La troupe s'est alors divisée en trois groupes et s'est lancée sur les petites routes alsaciennes en direction du pays de Dabo, vers la Lorraine. Si les dieux de la pluie nous ont épargnés durant la première moitié de la balade, les petits lutins des forêts ont par contre parsemé les chemins de pommes de pins et d'autres petits débris végétaux qui sont autant de dangers pour une moto. Mais le danger a été évité sans encombre. Passer à travers de petits villages et les bois a permis à tout le monde de se rafraîchir et de se détendre.

Nous sommes arrivés au restaurant ZOLLSTOCK à la Hoube juste à temps avant le début d'une formidable averse que nous avons pu admirer (du moins les motards !) depuis nos tables derrière les fenêtres. Le hasard fait parfois bien les choses. Nous avons pu profiter d'un copieux repas servi par une patronne (très) énergique et diligente. Ce repas a été l'occasion pour nous tous de mieux apprendre à nous connaître, de discuter un peu et de plaisanter beaucoup.

La pluie avait cessé quand nous avons repris la route vers Rohr. Et une seconde halte, plus courte, pour prendre un petit goûter et écouter les présidents de l'Association des aveugles et du Hamster club. L'expérience devra être naturellement renouvelée ! Après un tonnerre d'applaudissements, tout le monde a enfourché les motos pour la dernière étape vers Strasbourg. La chance a tourné et une petite pluie nous a accompagnés durant cette fin d'après-midi, comme un petit clin d'oil malicieux. Tout le monde s'est retrouvé devant l'association et s'est dit au revoir, en attendant la prochaine sortie.

Le Directeur de l'AAAL, reçu par le Président de la République à l'Elysée

Denis Leroy, Directeur de l'Association des Aveugles a été reçu par le Président de la République afin de présenter le pôle ARGOS-Services (spécialisé dans l'accessibilité des bâtiments et de la voirie).

Un débat a eu lieu concernant les conditions d'accessibilité des personnes handicapées en général, et des personnes déficientes visuelles en particulier. Le Président de la République a reconnu que nous devons faire plus pour l'accessibilité tout en saluant le travail d'innovation apporté par ARGOS-Services dans le secteur.

Vous pouvez visionner le film de cette journée sur le site de l'Elysée : cliquer pour voir la vidéo

Si vous souhaitez vous rendre sur le site internet d'ARGOS-Services : cliquez sur ce lien

Le journal parlé : Vocale Presse

Logo Vocale Presse

Vocale Presse est un service proposé depuis 2002, qui permet à des centaines de déficients visuels en France et dans le monde d'écouter les principaux titres de la presse écrite de manière autonome. Le Monde, l'Express, Sciences et Avenir, Marie Claire, l'Équipe, Paris Match, ... et bien d'autres quotidiens sans oublier des revues hebdomadaires et mensuelles. Le catalogue du journal parlé est accessible sur http://fr.vocalepresse.com/vocale_presse/country_pubs.php

Vous pouvez utiliser Vocale Presse sur votre PC ou votre MAC. Mais également, depuis plusieurs années, Vocale Presse vous permet d'écouter le journal où vous le souhaitez, lorsque vous le souhaitez que ce soit dans les transports en commun, dans votre jardin, dans votre canapé, . puisque le journal parlé est maintenant disponible sur Nokia, iPhone, iPad, téléphones et tablettes Android, mais aussi au format DAISY sur de nombreux lecteurs DAISY.

A chacun sa manière d'écouter son journal et de le lire en gros caractères ou en braille

Toutes ces informations sont bien évidement disponible sur le site de Vocale Presse http://fr.vocalepresse.com

Pour essayer le journal parlé Vocale Presse gratuitement pendant une semaine, il vous suffit de contacter Vocale Presse au 04.91.65.51.19 ou de vous rendre sur la page

http://fr.vocalepresse.com/vocale_presse/essai_gratuit.php

Akompas Technologies : Une entreprise citoyenne

Créée à Marseille en 2002, Akompas Technologies s'est imposée comme une entreprise citoyenne reconnue en matière d'accessibilité à la culture et à l'information des déficients visuels. Elle a déjà obtenu six récompenses dont le label d'acteur de l'Année européenne dans personnes handicapées en 2003.

Téléphone : 04 91 65 51 19
Site Internet : http://fr.vocalepresse.com

Odile Hochard raconte son expérience au marathon des sables

Pour la 4ième fois , je me lance sur le marathon des sables. Pourquoi? après mes expériences précédentes je voulais occulter tous les cotés négatifs: le sac à dos de 10 kg, la chaleur avoisinant les 45°, la difficultée du terrain; cailloux, dunes, herbe à chameau, djebels, et mes pieds tellement solicités qui n'en peuvent plus... Rien ne s'est passé comme ça, tout était quand même là! Mais maintenant il faut y aller!

Me voilà donc au départ avec Sylvain. On vient de nous réveller les étapes. Il y en a 5 : 34, 41,5, 37,5, 81,5, 42,2km, de quoi faire ou plus juste courir ou marcher. En effet, il y a très peu de passage où je pourrais courir. Il n'y a que des embuches et ce n'est jamais plat. Les délais horraires sont très larges , heureusement...Nous sommes 1069 sur le départ et je suis la seule aveugle. Connaissant les difficultées je m'étais bien préparée mentalement, il ne faudra pas flancher. J'avais pris le minimum dans mon sac à dos: les repas lyophilisés pour la semaine, les barres céréales qui au bout du 2 ième jour sont déjà écoeurantes, le sac de couchage et le nécessaire pour l'hygiène. Je prends aussi la précaution de me strapper les chevilles, elles vont danser sur la roche, les touffes d'herbe à chameau, les cailloux plus ou moins gros, et le sable, le sable mou et fuyant qui nous épuise...

Dès la première étape nous franchissons les dunes de Merzouga, les dunes les plus hautes du Maroc. 13km de dune, éclairées par un soleil permanent, elles nous offrent leur couleur orangée , rougeâtre, magnifique, mais quel spectacle! J'en prends conscience à travers le regard des autres et de mon guide. Les étapes vont se suivrent, on se motive mutuellement et nous sommes loin d'être les derniers...J'ai beaucoup d'admiration pour mon guide, je reste toujours concentrée pour ne pas faire un pas de trop, de rester dans ses traces, je l'encourage, je fais de mon mieux... Chaque soir on arrive au bivouac . Nous n'avons qu'une grosse toile de tente berbère qui nous protège un peu de la fraicheur de la nuit. Les copains autour de moi n'osent pas se plaindre en nous voyant arriver, ils sont vraiment subjugués de me voir avec le sourire et de me savoir prète à partir pour le lendemain. Il se crée une ambiance familliale, une solidarité, un partage de souffrance mais aussi de joie, de réussite. Tout au long de nos parcours, Sylvain et moi sommes félicités, encouragés. Bien sûr il y a les Vrais coureurs! les premiers sont souvent marocains, et ils s'entrainent 2 fois par jour dans le sable avant cette épreuve, ils sont incroyables. J'ai eu l'occasion de cotoyer à plusieurs reprises Rachid , le champion, le vainqueur du MDS, . A chaque fois il m'encourage, il s'arrète pour me faire la bise et me dire que c'est moi la championne. Il me fait craquer: dans une descente très technique par ses cailloux, il prend quelques secondes pour m'embrasser et me dire bravo, une de mes grandes émotions. Après la longue étape de 81,5 km , où on avance une grande partie de la nuit sous un ciel étoilé, je sais que l'on va arriver au bout. Les mots sont simples: émotion, pleurs, soulagement, bonheur, un mélange de sentiments qu'il faudra maitriser, analyser pour revenir à la réalité. Malgré la protection de mes pieds, de mes doigts embalés individuellement, 2 ampoules m'ont bien embètées, mais rien à côté de certains qui n'avaient plus qu'une plaie, qui étaient au bout de leur force. Il faut vraiment le vivre pour comprendre tous ces ressentis.

J'étais vraiment heureuse d'avoir réussi avec Sylvain cette super aventure sur le plan humain comme sportif. Bravo à lui qui a assuré!

Pour info: 685ième sur plus de 1000 partants, 9 ième sur 27 dans ma catégorie.

Le calendrier 2014 de la FAF, cap sur l'emploi !

Comme chaque année, la Fédération des Aveugles de France (FAF) ressort son calendrier afin d'alerter l'opinion publique de la difficulté des aveugles et des malvoyants dans notre société.

Le thème de cette année, « Changez de point de vue : embauchez un aveugle ! » permet de se rendre compte qu'en 2014, encore un aveugle sur deux est au chomage.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur le site spécialement créé à cette occasion : www.embauchezunaveugle.fr

Si vous souhaitez télécharger le calendrier de la FAF 2014, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous. Télécharger le catalogue 2014 de la FAF (document PDF)

L'AAAL partenaire des Journées de l'Architecture 2013 pour la vente de Goodies

Les différents Goodies en vente sur la boutique
Cette année, l'AAAL travaille en partenariat avec l'ESAT Les Ateliers du Petit Prince et les Journées de l'Architecture (JA) afin de proposer des « Goodies » aux couleurs des JA.

Vous retrouverez donc des T-Shirts pour hommes ou femmes, des Sweat-Shirts ainsi que des sacoches. N'hésitez pas à faire un tour sur la boutique spécialement créée pour l'occasion.

Lien vers la boutique
Lien vers le site des JA
Lien vers le site des Ateliers du Petit Prince

Vous êtes déficient auditif et vous êtes non-voyant ?

Sachez que quelque soit votre âge, les appareils auditifs sont remboursés à hauteur de 60% sur une base comprise entre 900 ? et 1400 ?.

Votre mutuelle ou assurance complémentaire pourra prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par la CPAM.

Une activité sportive qui fonctionne : la section tir de l'AAAL

Crée en 1988, cette section qui compte actuellement 4 tireurs, après en avoir, dans les années 1990, dénombré 10, fonctionne parfaitement.

A sa création, elle ne possédait pas son propre stand et développait son activité dans un stand Bas-rhinois.

C'est en 1992, grâce à Christian Ludmann, compétiteur du groupe mais également fonctionnaire financier et malvoyant lui-même, que cette activité a pu se poursuivre au stand de tir de l'Association Sportive des Douanes à Strasbourg, Pont de l'Europe, jusqu'en 2012.

Depuis lors, suite au déménagement et à l'abandon des locaux qui abritaient différents services douanier et le stand de tir, l'activité s'est déplacée au stand de tir du Racing Club de Strasbourg, rue du Baggersée à la Meinau. L'encadrement, l'entrainement et l'accompagnement sont faits par des bénévoles du club de tir de l'A.S. des Douanes.

Entre-temps, en 2008, Christian Ludmann à pris la responsabilité de la section.

Un entrainement est assuré une fois par semaine, le jeudi, de 17h à 20h.

Outre ces entrainements, la section participe à différents challenges et compétitions régionaux mais également à des compétitions nationales, telles qu'électricité de Strasbourg, le critérium de Lorraine, le championnat de France FSGT, dont la finale se fera, au mois de juin 2013, à Capelle la Grande (59), ainsi qu'au championnat de France Handisport, qui se déroulera également au mois de juin à Dieuze (57)

Christian Ludmann, de par sa qualité de financier, participe également à la compétition A.T.S.C.A.F (Association Touristique Sportive et Culturelle des Administrations Financières) qui lui a permis, en 2012, de se qualifier pour la finale à Valence (26).

Les résultats obtenus dans ces différentes compétitions sont plus qu'honorables, et nos tireurs occupent chaque fois les trois marches du podium.

L'ambiance est excellente au sein du club des Douanes, avec qui nous partageons la vie associative tout au long de l'année. Un grand merci à ces bénévoles, sans qui, rien ne serait possible.

Les personnes intéressées, qui désirent découvrir ou s'initier à cette discipline, sont invitées à prendre contact soit auprès du service social de l'A.A.A.L. ou directement auprès de Christian LUDMANN au 06 62 02 99 20, afin de renforcer notre équipe. Nous invitons et encourageons un maximum de personnes à se joindre à nous au sein de ce sport, qui requiert des qualités d'adresse et de concentration et qui a pour cadre un stand aux équipements modernes et dont l'accueil est des plus chaleureux.

La bourse ou la vue ? Calendrier 2013 de la FAF

La Fédération des Aveugles de France ressort son fameux calendrier pour la troisième fois consécutive. Cette fois-ci, vous pourrez trouver toutes les personnalités de l'année 2013 (Zlatan Ibrahimovic, Jean Dujardin, Manuel Valls, ...) détournées, afin de sensibiliser le grand public aux difficultés qu'éprouvent les aveugles et les malvoyants au quotidien en France.

Si vous souhaitez commander ce calendrier et ainsi soutenir la cause des malvoyants, rendez-vous sur le site de la Fédération des Aveugles de France (Lien ci-dessous).

Retrouvez plus d'informations sur le site de la FAF

Exposition de l'atelier de peinture

Exposition de l'atelier de peinture

Le vernissage de l'exposition de peinture, qui s'est déroulée du 1er au 9 septembre dernier, Salle de la Bourse à Strasbourg, a eu lieu le lundi 3 septembre 2012.

Des peintres aveugles ou déficients visuels de l'atelier de peinture de l'Association des Aveugles et Amblyopes d'Alsace et de Lorraine, antenne de Metz, y ont exposé leurs tableaux.

Monsieur Alain Fontanel, Adjoint au Maire, Chargé des Finances, de la CUS, et représentant M. Roland Ries, Maire de la Ville de Strasbourg nous a fait l'honneur d'être parmi nous. Mme Marie-Dominique Dreysse, Vice-présidente, chargée des Solidarités a tenu également à être présente pour cet évènement. Mme Catherine Zuber, est venue nous saluer.

A l'issue des discours de circonstance, l'ensemble des personnes présentes ont partagé un sympathique cocktail.

Je rappelle également ici, l'effort de la municipalité de Strasbourg qui a offert à l'Association, les frais de location de la Salle de la Bourse. L'Association profite de cette occasion pour adresser ses plus vifs remerciements à M. le Maire.

L'Exposition de peinture,

« Quand le visuel rencontre le tactile », fut une grande première en France et nous sommes fiers que cet évènement ait pu voir le jour grâce au dynamisme des membres de notre association, qui, par le biais de ces artistes très malvoyants a su faire partager au grand public, une passion que l'on n'attendait pas d'hommes et de femmes atteintes de cécité partielle.

Environ 1200 personnes ont pu pendant ces dix jours admirer les ouvres de ces artistes d'un genre un peu différent. Des tableaux que l'on regarde, que l'on touche, simplement une autre approche de l'art.

Cette créativité a pu bien sûr s'exprimer, grâce à M. Jean-Yves Masengo, le coach, lui-même peintre, spécialiste des arts graphiques, qui a mis toute son énergie pour soutenir ce projet et pour accompagner la démarche des membres de l'atelier de peinture de Metz.

Cette exposition à Strasbourg est incontestablement une nouvelle aventure dans le monde des déficients visuels, l'association continuera d'encourager ce moyen d'expression.

Cette aventure est avant tout une merveilleuse aventure humaine, où l'émotion, à en croire les confidences des uns et des autres, a souvent été le ciment, et à la fois le moteur pour dépasser les incertitudes et les moments de découragement.

Des ouvres de ces différents artistes qui le souhaitent, seront prochainement exposées dans les vitrines de notre siège de la rue de la 1ère Armée, et pourront bien évidemment faire l'objet d'une acquisition.

Gabriel Reeb

Du rêve au « vol à voix »

L'aéro-club de Haguenau a accueilli vendredi dernier huit personnes non-voyantes et malvoyantes pour un baptême de l'air.
Après une brève leçon, ils ont pris les commandes de l'avion avec leur instructeur et volé « à la voix ».

« C'était formidable ! »

Les réactions à la descente de l'appareil sont unanimes.
« J'ai adoré la poussée du décollage et l'atterrissage », raconte Michel Hagenbach, 56 ans. C'est la première fois que ce non-voyant est aux commandes d'un avion monomoteur de tourisme.
« Je suis déjà monté dans un avion en tant que passager. Mais piloter alors que je ne vois pas, c'est autre chose. »
L'aéro-club de Haguenau est à l'origine de cette belle initiative. Il a accueilli huit personnes non et malvoyantes pour une initiation à l'aviation. Un vol de vingt minutes à 500 mètres d'altitude, aux commandes de l'appareil. « J'ai à peine tourné le volant que j'ai senti l'avion changer de direction. Je suis surpris. Tout se ressent à bord, notamment l'altitude », décrit Victor Roos, président de l'association des aveugles et amblyopes d'Alsace et de Lorraine.
De par leur handicap, les non-voyants et malvoyants sont souvent mis à l'écart de telles activités. Pour Marc Degerman, pilote instructeur, ce baptême de l'air est l'occasion de leur prouver « qu'il est possible de piloter, sans pour autant voir ».
C'est aussi pour lui un défi à relever. « C'est un vrai challenge de les faire voler et d'être leurs yeux », explique le pilote. « Pour cela, je dois leur communiquer ce que je vois pour que les non-voyants associent ce que je leur décris à ce qu'ils ressentent à bord de l'appareil, comme par exemple les petites perturbations causées par les nuages. C'est le vol à voix. »

Piloter avec ses sens

« Nous ne parlons pas dans l'avion. Marc fait des gestes sur mon genou pour m'indiquer ce que je dois faire. »
Olivier Koebel, pilote malvoyant

Une technique qu'il a développée avec Olivier Koebel, ami et élève pilote malvoyant depuis deux ans à l'aéro-club de Haguenau. «Après deux ans, nous ne parlons pas dans l'avion. Marc fait des gestes sur mon genou pour m'indiquer ce que je dois faire. Cela me permet de me concentrer sur mes sensations, car c'est comme ça que je pilote. Je ressens », raconte Olivier Koebel.
Grâce au vol à voix, Michel s'est senti en confiance et n'avait aucune appréhension. « Je suis prêt pour piloter un A380 », plaisante-t-il.
Cette initiative a redonné le sourire à Antonio Rast, venu de Strasbourg. Ancien pilote, cela fait dix-huit ans qu'il n'a pas volé. Il ne pensait pas pouvoir le refaire un jour, surtout depuis la maladie qui le prive peu à peu de la vue. « Depuis un an il nous fait part de son souhait de revoler, raconte un membre de sa famille venu l'accompagner. Nous sommes heureux que son rêve se réalise. »
Alors quand Antonio a su que l'aéro-club de Haguenau offrait la possibilité aux non et malvoyants de faire leur baptême et même de piloter, il n'a pas hésité un seul instant.
« Quelle satisfaction ! Ma seule angoisse était de ne plus pouvoir distinguer la piste pour l'atterrissage. Mais tout s'est bien passé, raconte-il la voix pleine d'émotion. J'ai hâte de pouvoir recommencer. »

ELSA PONCHON

Balade en moto à Blaesheim

Ce dimanche matin en arrivant au point de rassemblement à Blaesheim, quelle ne fut pas ma surprise ! En espérant retrouver mes amis hamsters je me retrouvais nez à nez avec une bande de canaris jaunes et oranges.

En m'approchant, je fus rassurée : c'était bien mes amis. déguisés pour l'opération du jour, jaune pour les pilotes, orange pour la sécurité. Après un petit briefing, la petite bande prend la direction de l'association pour retrouver leurs amis de Strasbourg et de Metz venus en minibus pour l'occasion et bien sûr d'autres canaris venus prêter main forte pour la journée.

Après de chaleureuses retrouvailles pour certains et la découverte de nouveaux amis pour d'autres, chacun aide son passager à s'équiper, choisissant le casque le mieux adapté et les gants ou la veste adéquats.

Puis le cortège comprenant au total 64 participants - dont une trentaine de motos suivie d'un minibus au volant du quel a pris place Cathy et de deux autres voitures - démarre sous la vigilance de notre chef sécurité Jacky et de sa fine équipe, pour 153 Kms de de très belles routes qui vont les mener jusqu'à la ferme auberge Irrkrut en passant par Andlau, Villé et les très nombreux lacets du col de Fouchy.

Vers midi c'est avec joie que nous prenons place autour des tables à l'intérieur de la petite auberge de montagne. La pause démarre par un apéro offert à tous par Victor suivi d'un repas composé d'une entrée déjà très copieuse mêlant un assortiment de charcuteries et de crudités. Ils dégustent ensuite pour certains une tourte au munster qui embaume toute l'auberge, pour d'autres une tourte à la viande avec sa salade. Côté gourmandises, tout le monde a malgré tout cela encore une petite place pour un morceau de tarte ou un tiramisu maison accompagné d'un petit café.

Vers 15h la petite troupe se remet en route accompagnée du soleil, qui les suivra pour le restant de l'après-midi. La prochaine étape nous fait passer par Breitenbach, le col du Creuzweg, le Hohwald pour nous arrêter au Mont Saint Odile où une pause goûter avec petits gâteaux et jus de fruits ou café pour les assoiffés nous attendait. Une fois rassasiés, ils repartent pour Strasbourg où ils se quittent après quelques embrassades et surtout la promesse de renouveler une aussi belle journée l'année prochaine.

Un grand merci à tous pour votre implication dans le déroulement de cette journée et tout particulièrement à nos bénévoles qui chaque année répondent présent à notre appel !

Faut être qui aujourd'hui pour être bien vu ? (campagne 2012)

La Fédération des Aveugles de France en remet une couche. Après le succès de sa campagne (et de son calendrier 2011) "Faut être qui pour être bien vu ?", la FAF remet le couvert pour 2012 en remettant son calendrier au goût du jour.

Vous pourrez découvrir de nouvelles personnalités politiques comme François Hollande, Eva Joly ou encore Marine Le Pen...

Si vous souhaitez commander ce calendrier et ainsi soutenir la cause des malvoyants, rendez-vous sur le site de la Fédération des Aveugles de France.

Retrouvez plus d'informations sur le site de la FAF

ARGOS-Services, l'accessibilité universelle

L'accessibilité à tout et pour tous
Cet article a pour but de vous présenter le département ARGOS-Services, spécialisé dans l'accessibilité des personnes handicapées. L'approche d'ARGOS-Services est complètement différente des autres organismes travaillant dans l'accessibilité puisque ARGOS-Services ne se concentre pas seulement sur le handicap moteur mais prend en compte tous les types de handicaps pour proposer une offre globale, universelle et économique.

ARGOS-Services travaille avec beaucoup de partenaires industriels pour proposer des solutions innovantes et efficaces pour l'accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports.

Vous pourrez retrouver toutes les informations sur le site internet d'ARGOS-Services, accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports.

Informations sur l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés

La loi oblige les entreprises d'au moins 20 salariés à employer des travailleurs handicapés, dans une proportion de 6% de leurs effectifs. Une obligation dont elles peuvent s'acquitter de plusieurs façon :
- Recrutements directs de travailleurs handicapés,
- Contrat de sous-traitance,de fourniture ou de prestations de services avec des entreprises adaptées comme la nôtre,
- Contribution annuelle à l'AGEFIPH,
- Accords d'entreprises, de groupe ou de branche,
- Accueil de personnes handicapés en stage au titre de la formation professionnelle.

info : L'exonération de la contribution à l'AGEFIPH avec contrat de fourniture ne peut excéder 50% de l'obligation d'emploi.

Calculez en ligne votre exonération sur la contribution obligatoire de l'AGEFIPH

Présentation de l'association


Reportage France 3 Alsace

L’Association des Aveugles et Amblyopes d'Alsace et de Lorraine (AAAL) est la plus ancienne Association française dédiée à ce handicap. Née en 1909, elle fête ses cent ans en 2009. Son but ; l’amélioration du sort de toutes les personnes qui ont été privées de la vue.

Avec plus de 630 membres dans la région, elle est la seule organisation en France à gérer des structures de travail spécifiquement dédiées à ce public. Elle emploie plus de 200 salariés, dont la moitié sont des travailleurs handicapés. Elle est également fondatrice de la Maison de retraite du Bartischgut spécialisée dans le handicap visuel qui a une capacité de 129 lits.

Avec plus de 100 personnes handicapées travaillant sous son égide, L’Association des Aveugles gère 2 Entreprises Adaptées et 3 Centres de Distribution de Travail à domicile. Elle possède également des boutiques où sont vendus différents produits confectionnés par ses salariés handicapés dans les villes de Strasbourg, Colmar, Mulhouse et Metz.

Le Conseil d’Administration de l’Association des Aveugles d’Alsace et Lorraine définit la politique de l’Association en développant les principaux axes ; social, travail et lobbying.